#covid19 - Veuillez noter que les livraisons sont très perturbées Nous vous tiendrons informé lors de votre commande en fonction du pays d'expédition de votre bijou.
Bienvenue dans le monde étonnant de la perle de Robert Wan Marutea, joyau du Pacifique

Mojeh propulsé par les perles

Celui qui a dit que les diamants étaient le meilleur ami d'une fille a eu l'occasion d'admirer l'exceptionnel collier Enso de Robert Wan. La Maison réussit à remettre le pouvoir des perles au goût du jour avec sa dernière création exceptionnelle à trois brins, qui comprend 18 spectaculaires perles de Tahiti en forme de paon ainsi que 101 carats de diamants éblouissants taillés en brillant. "J'espère que ce collier suscitera chez la personne qui le portera un sentiment similaire à celui que j'ai ressenti lors de sa conception", déclare le designer de luxe Arnaud Flambeau, qui a collaboré avec Robert Wan pour cette création de 12,8 millions d'AED. "Un collier qui est marqué par une grâce et une élégance profondes qui se rejoignent tout au long de la boucle". Il a fallu 10 ans au total pour récolter la perle de 17 mm qui se détache de la pièce, ainsi que 300 heures pour tailler et polir chaque diamant extraordinaire. Inspiré par l'Extrême-Orient, Flambeau s'est inspiré du symbole Ensó de la calligraphie japonaise, ancien emblème d'un seul coup de pinceau en forme de cercle. La rareté de la perle naturelle, formée lors de la réaction d'une huître à un irritant, et son essence lumineuse et son élégance émettent pureté et puissance. Étonnamment précieuses, elles continuent d'être un objet d'émerveillement, en particulier aux Émirats arabes unis (EAU) en raison de leur importance régionale - l'huître perlière était une source de richesse aux EAU bien avant la découverte du pétrole.